Archives pour la catégorie Non classé

30 mai, Ascension du Seigneur: messe à 10h30

L’Eglise fête aujourd’hui l’Ascension du Seigneur. Elle célèbre l’entrée du Christ dans la gloire de Dieu, c’est-à-dire la fin de sa présence visible sur terre; elle préfigure notre vie dans l’Éternité. Son départ symbolise un nouveau mode de présence, à la fois toute intérieure, universelle et hors du temps, car le Christ reste présent dans les sacrements et tout particulièrement celui de l’Eucharistie.

« En latin, ascensio ‘action de monter’ vient du verbe ascendere (ad-scandere) ‘monter vers’. L’Ascension du Seigneur est la Solennité célébrée au quarantième jour après Pâques. »

« Nous avons vécu 40 jours avant Pâques le temps du Carême, temps de partage, de jeûne et de prières, et nous voici 40 jours après Pâques, temps de fêtes et de joies, la fête de l’Ascension.
La date de cette Fête est toujours un jeudi, pourquoi?? Il suffit de compter 40 jours après le Dimanche de Pâques et nous comprendrons.
L’Église a retenu ce chiffre de 40 jours en référence au texte des Actes des Apôtres où Luc écrit: ‘Pendant 40 jours, Jésus était apparu aux apôtres et les avait entretenu du Royaume de Dieu’.
C’est la signification que revêt cet évènement: en montant aux Cieux, Jésus exprime ce que signifie sa Résurrection d’entre les morts, à savoir entrer dans la Gloire de Dieu. Tel est aussi notre avenir: entrer nous aussi dans cette gloire du Père qui nous est promise. »


Carême 2019

 

En cette année  de mission, soyons dans le joie d’apporter  le bonheur aux autres . Pendant ce temps des 40 jours du Carême, du Mercredi des Cendres, 06 mars, au dimanche de Pâques, 21 avril 2019, nous préparons nos cœurs à la fête de la résurrection du Christ, le jour de Pâques.

Comment y arriver? La réponse est simple.

Lutter contre les tentations telles que: l’abondance pour soi; le pouvoir de domination,  la sécurité personnelle.

Faire notre ses paroles du pape François: « que la miséricorde divine puisse se répandre dans la vie de chacun de nous, en nous incitant à l’amour du prochain. Cet Amour du prochain nous rappelle que notre foi se traduit par des actes concrets et quotidiens, destinés à aider notre prochain corporellement et spirituellement. »

Cette année, pour nos œuvres de solidarité, nous avons le regard tourné vers nos frères de Philippines.  

Ayons un cœur de miséricorde et d’amour pour cet enfant, cette femme, ce jeune cet homme philippin en lui apportant la joie de vivre.