Méditation du deuxième dimanche de Pâques A

Lectures: Actes des Apôtres 2, 42-47; 1Pierre 1, 3-9; Jean 20, 19-31

En ce deuxième dimanche de Pâques, dimanche de la Miséricorde; à nouveau , l’inattendu de Dieu se manifeste à nous par cette apparition de Jésus à ses disciples pour raffermir leur foi et celle de Thomas en particulier.

Aujourd’hui encore, Jésus se manifeste à nous pour nous réconforter dans notre confinement.  Par peur du coronavirus, nous sommes enfermés , mais Jésus apparaît à chacun et lui dit: « la paix soit avec toi ». Il nous invite ainsi à célébrer la joie de sa présence vivante au milieu de nous.

C’est ainsi que la joie de Pâques est au centre des textes de ce dimanche. Quelques orientations pour notre méditation.

– La joie de la présence du Christ ressuscité.  

Il nous  apporte la paix, l’espoir malgré le confinement. Pour nous, malgré nos peurs et nos doutes, quelle expérience de rencontre  du Ressuscité?

Quels signes de sa présence nous permettent de croire à la résurrection, d’en vivre et d’en témoigner en cette période difficile?  

– La joie de la miséricorde.                                                                      

La miséricorde de Dieu qui nous fait renaître à une nouvelle vie communautaire.  Ce temps de confinement, nous fait comprendre combien le vivre ensemble est important. La lecture  des Actes des Apôtres nous montre la vie de la première communauté chrétienne: vie de prière et lieu d’exercice de la communion fraternelle, du partage et de l’entraide.     Comment faire de nos communautés des lieux de miséricorde et de partage?

– La joie de la foi. Thomas confesse sa foi en ces termes: « Monseigneur et mon Dieu! » un cri de foi et de joie. Sommes-nous convaincus que la foi nous est source de joie? Mettons notre confiance dans le Seigneur et nous vivrons dans la joie de sa présence.                                              

Les commentaires sont fermés